La Confrérie d'aujourd'hui

Carle Naudot termine son texte de Camargue et gardians (pour la fête de Saint-Georges, le 23 avril 1945) par cette phrase : « voilà pourquoi mes frères gardians, je vous dédie ces quelques pages où j'ai renfermé tout l'amour que j'ai pour vous et pour la bouvine afin que le souvenir ne s'en perde jamais ».

Puis il cite le capitaine Christophe Yonnet, les prieurs Hubert Yonnet et Jacques Espelly, enfin Bernard de Montaud-Manse, le président.

 

Christophe Yonnet, Jacques Espelly, Bernard de Montaud-Manse et Hubert Yonnet nous observent maintenant du pays d'en-Haut ! Qu'avons nous fait de cet héritage ?

Une Confrérie forte et unie qui maintient la volonté des créateurs fondateurs sur les quatre points fondamentaux repris dans l'article 1er de ses statuts de 2007, statuts revus après ceux de 1972 pour répondre au besoin du temps et à l'évolution des associations « loi 1901 » :

  • Resserrer les liens de camaraderie professionnelle,

  • Venir en aide aux gardians,

  • Maintenir et défendre l'intégrité du territoire dans le cadre des traditions

  • Maintenir et défendre les us et coutumes corporatifs.

 

La Confrérie se compose :

  • De membres actifs professionnels : les gardians de métier (41 en activité et 9 retraités) et les manadiers (50 en activité)

  • De membres actifs amateurs (85 à ce jour), pour la plupart des cavaliers et cavalière bénévoles, de membres honoraires qui ont rendu des services signalés à la Confrérie ou qui sont des personnalités proches du métier (85 à ce jour), soit un total de 270 membres.

  • Après l'accord du conseil d'administration, un groupe d'amazones s'est constitué et porte le titre « Amazones de la Confrérie de Gardians ».

Tous les membres sont cooptés et doivent être présentés par un sociétaire et acceptés par le conseil d'administration.

Plus de 500 ans après sa création par les fondateurs dont nous avons pieusement conservé les noms, voici ceux qui continuent à tracer la draille (le chemin) sous la conduite de Frédéric Lescot, succédant à Hubert Yonnet, élu en 1972 et décédé en 2014 (succédant à Pierre Saurel) et le regard attentif de Magali Dunant, gardienne de Saint Georges depuis 1968.

 

                     Hubert Yonnet, Président de la Confrérie des Gardians jusqu'en 2014
Hubert Yonnet, Président de la Confrérie des Gardians jusqu'en 2014

 

Le conseil d'administration et le bureau sont composés comme suit :

 

  • Président : Frédéric Lescot

  • Vice-présidents : Jacques Mailhan et Louis Tardieu

  • Trésorière : Anne Lambert

  • Trésorier adjoint : Yvan Marin

  • Secrétaire : Jean-Jacques Jonin

  • Secrétaire adjointe : Catherine Sautecoeur

  • Archiviste : Rémi Venture

  • Notaire de la Confrérie : Maître Jean-Pierre Gilles

  • Gardienne de Saint Georges : Magali Dunant

  • Représentant des Gardians Professionnels : René Sol
  • Conseillers gardians : René Lambert, Marc Jalabert, Pascal Mailhan, Louis Galeron, Louis Tardieu, Michel Fabre,  André Peytavin, Frédéric Fabre, Lucien Girardet, Bruno Rozière, Guillaume Granchi, Vincent Chaptal, François Jover, Philippe Brugeas et Olivier Blanc.

  • Membres consultatifs : Guy Chaptal (Nacioun Gardiano), Patrick Alarcon (Association des Gardians Professionnels)

 

 

Evènements à la une :

A ne pas manquer

Arles, 1 mai 2017 : Fête des Gardians

-

Le 2 janvier 2012, la Confrérie des Gardians a fêté ses 500 ans, avec le renouvellement du dépôt des statuts et la pose d'une plaque sur le lieu de sa création.

Acte authentique daté de 1512
Acte authentique daté de 1512